Comme en 2004, on s'aperçut que le sujet est loin d'être épuisé et que l’on avait emmagasiné près de 2.000 clichés, on se devait concevoir un ouvrage facile à feuilleter et pouvant s'adresser à un public moins concerné par la technique mais plus par la Belle Epoque.

Ce fut « La Grande Epoque des De Dion-Bouton »

On y fait volontiers référence à l'Almanach Vermot et Tintin, on voudrait emprunter de l’humour à Alphonse Allais, Jacques Prévert ou Pierre Dac, pour mêler quelques boutades aux images.

On souhaite aussi faire partager une nostalgie pour ces automobiles d'avant 1914 que les média commencent à bien ignorer...

 

 

 

« On pourrait dire que l'histoire naquit de la rencontre fortuite d'un aristocrate fortuné et d'un habile artisan.

 

Quelques jeunes dandies s'affairaient - dans  un magasin huppé des grands boulevards  parisiens - à l'acquisition de babioles et de falbalas pour une prochaine soirée mondaine.

 

Dans la vitrine, l'un deux avise un jouet "scientifique". En connaisseur - car sur ses 14 / 15 ans il était capable de réaliser un modèle réduit – il apprécie la qualité de la machine à vapeur ici reconstituée.

 

Il s'extasie et demande alors à rencontrer le réalisateur de cette petite merveille.

En fait, ils sont deux jeunes beaux-frères qui oeuvrent en un atelier poussiéreux voisin et confectionnent des objets pour la décoration des résidences des nouveaux riches et le divertissement de leurs enfants.

C'est ainsi que le Comte Albert de Dion décide de les engager tous les deux en 1882. Il s'associera bientôt avec Georges Bouton et Charles Trépardoux, ce dernier ingénieur des Arts-et-Métiers pouvant se porter garant de tout projet audacieux.

On construira - avec plus ou moins de bonheur - toutes sortes de machines à vapeur jusqu'en 1895 où le mécène décidera de la réalisation de moteurs à combustion interne. En dépit du départ de Trépardoux, ce sera le début d'une grande aventure… »

 

Et c’est ainsi que débute ce nouvel ouvrage qui satisfera autant les nostalgiques de la Belle Epoque que les amateurs de photographies inédites.

 

René VILLE                  

Amicale de Dion-Bouton      

 

 

 

 

Top of the page

Command our book