réglage et entretien

 

des populaires

DE DION-BOUTON

 

 
à capots alligator

et châssis tubulaires

 

 

 

En 1902, apparut la classe des « populaires », les voitures avec moteur à l'avant et qui comprend 11 séries différentes :

- la série H avec moteur 8 hp ne comportant que quelques voitures d'essai, comme la I.

Puis nous trouvons :

- dans la même année 1902 la série J avec moteur de 6 chevaux,

- puis la série K avec moteur de 8 chevaux et se subdivisant en deux catégories :

       les châssis courts (K1) et les châssis longs (K2).

En 1903,

- paraît la série N, petite voiture la vraie dite « populaire » à moteur de 6 chevaux.

- au commencement de 1903, chevauchant, sur la fin de 1902, la série 0 à moteur de 8 hp

- la série Q, « populaire » de 6 chevaux semblable à la N, mais avec marche arrière ;

- la série R, « populaire » de 8 chevaux ;

- et enfin, la série S, à moteur de 12 chevaux fondateur d'une nouvelle dynastie, les 2 cylindres, suivi d’un modèle T de 16/18 hp pour camions et omnibus.

En 1904 nous trouvons :

- la série V à moteur de 8 chevaux

- la série W à moteur bicylindrique de 10 chevaux.

 

Des particularités sont à signaler en 1905 avec des types AB (2 cyl) toujours en châssis tube et en 1906/1907 avec un type AL qui n’est qu’un type V amélioré…

 

Un brochure de 28 pages analyse ainsi les différentes productions de ces automobiles en châssis tube et capots alligators et en précise l’entretien, les réglages, le fonctionnement avec des « conseils aux chauffeurs ».

 

On dit qu’il faut pratiquement un an pour se familiariser avec une telle conduite…

 

 

René VILLE             

Amicale de Dion-Bouton    

Top of the page

Command our article